Hammam à Marrakech

Hammam LallaChercher un hammam à Marrakech a été pour nous une sacrée aventure !
Bon, c’est vrai. On ne voulait pas aller n’importe où, car on n’avait pas trop confiance. Étant donné qu’on était en logement privé, il fallait qu’on le trouve nous-mêmes, pas comme si on avait été en hôtel.

Bref… La propriétaire de notre appartement Airbnb nous avait conseillé les Bains de Marrakech sans nous préciser que c’était très difficile à trouver. Nous voilà parties dans la médina à pied depuis notre quartier Guéliz, et une fois dans la médina, on a tourné en rond sans jamais les trouver, ces fameux Bains ! En désespoir de cause, on a tenté un hammam traditionnel marocain (qu’on voulait essayer, de toute façon, mais bon…) car le temps passait.

Dans une ruelle, nous avons été sollicitées par un « rabatteur » (ça fonctionne comme ça pour les restaurants aussi) et bien que trouvant tout cela étrange, nous sommes montées au premier étage du Hammam Lalla.

Au premier abord, ce n’était pas gagné. On n’était quand même pas tranquilles ! Lol. Deux nanas nous ont accueillies et nous ont dit qu’on pourrait bientôt y aller. On a payé d’avance, mais n’ayant pas de monnaie, elles devaient nous rendre 100 dirhams chacune. Gros doutes, mais bon, on y était, donc on est restées… Surtout qu’elles nous ont immédiatement servi un thé à la menthe pour nous faire patienter (peu de temps, ouf).

Puis tout s’est pour ainsi dire bien passé. Elles nous ont mises seules dans un hammam (je pense que les Marocaines sont à plusieurs dans un hammam) et nous ont fait un gommage au savon noir, etc. On avait choisi hammam + soin gommant seulement. Bon, finalement, c’était une très bonne expérience.




Le problème, c’est qu’il fallait ensuite rentrer à la maison, et on était totalement perdues ! Le premier jour ! Il commençait à faire nuit, et après avoir fait des rencontres bizarres dans les ruelles de la médina derrière la mosquée, on a rebroussé chemin pour retourner à la « civilisation », et lorsqu’un taxi nous a sauté dessus, bien que sachant qu’il nous arnaquait grave, on a accepté. On voulait juste rentrer… On était trop crevées pour le faire à pied. Il faisait nuit, et on ne connaissait pas le chemin ! Le chauffeur de taxi a gagné sa journée puisqu’il nous a pris 7 fois le prix, mais au moins, on est rentrées ! Quelle aventure !

Je viens de lire les avis sur TripAdvisor, et c’est rigolo (ou triste). Je ne sais pas quoi en penser, car il s’agit d’un hammam traditionnel du Maroc, ce qui est différent des hammams que nous connaissons. Je pense que les Européens font l’amalgame, et c’est dommage. On ne doit pas s’attendre aux mêmes prestations, ni aux mêmes tarifs.

En tout cas, on peut dire qu’on a essayé un hammam à Marrakech !