Culture

Je vous avouerai que je ne savais pas dans quelle catégorie mettre ces photos (en bas de la page), mais finalement, je me suis dit que quelque part, tout ceci faisait partie de la culture britannique.

cimetière anglais

cimetière anglais

Le cimetière, bon, ce n’est pas très gai, mais quand même beaucoup plus qu’en France, je trouve, car beaucoup plus vert, et donc moins morbide. Je crois me rappeler qu’il s’agit du cimetière de Letchworth (Garden City).

Le papy qui donne du pain aux pigeons à Green Park, je trouve ça assez typique.
Quant à l’Écossais en kilt, no comment !
Après, on passe à de la réelle culture.

Le feu pour Guy Fawkes' Night

Le feu pour Guy Fawkes’ Night

Un feu de joie (« a bonfire » en anglais) a lieu chaque année à l’occasion de Guy Fawkes’ Night, le 5 novembre.
Cet événement commémore l’anniversaire de la « Conspiration des poudres« . Guy Fawkes et un groupe de Catholiques anglais avaient élaboré un complot pour faire sauter le Parlement, attentat auquel échappa d’ailleurs le roi Jacques 1er.

 

Les enfants préparent des effigies de Guy Fawkes à l’école. Des concours sont organisés pour élire la meilleure marionnette qui sera brûlée comme un symbole. Ce sont donc des feux de joie un peu partout en Angleterre la soirée du 5 novembre.

Sapin norvégien à Trafalgar Square

Sapin norvégien à Trafalgar Square

Ce sapin, qu’on voit mal sur ma photo, je suis d’accord, c’est celui que les Norvégiens offrent aux Londoniens tous les ans depuis 1947 pour remercier les Britanniques de leur aide pendant la IIe guerre Mondiale.
Depuis, chaque année, au mois de novembre, un vieil arbre d’une vingtaine de mètres est coupé à Oslo, puis transporté par bateau et par camion vers Londres. Le sapin (l’épinette de Norvège) est dressé à l’aide d’une grue hydraulique et décorée avec 500 lumières à Trafalgar Square.
Selon la tradition, l’illumination du sapin est accompagnée de cantiques de Noël.
Ça me fait penser que si vous aimez les chansons et les illuminations de Noël, je vous suggère d’aller voir une vidéo que j’ai trouvée géniale. C’est un spectacle son et lumières sur des chansons de Noël. J’ai sélectionné « All I want for Christmas is you » de Mariah Carey. C’est super beau !

Et j’ai gardé le meilleur pour la fin
Si vous aimez la musique, vous devez connaître le célèbre MARQUEE, le club londonien où sont passés presque tous les artistes dans les années 60 (et après).
Le Marquee a ouvert ses portes en 1958, Oxford Street, à Londres, mais il fut relocalisé au 90, Wardour Street en 1964, dans le quartier de Soho. C’est alors qu’il est devenu une vraie légende dans l’histoire du pop-rock.

Le Marquee Club

Le Marquee Club

Tous les artistes de l’époque, ou presque, ont chanté au Marquee. Jimi Hendrix, David Bowie, Pink Floyd, Manfred Mann, the Who, Yes, Led Zeppelin, Jethro Tull, King Crimson, Genesis, Moody Blues, The Who, AC/DC, The T-Bones. Bref, la liste est très longue.
Puis il y eut aussi un nouveau genre à la fin des années 70 et dans les années 80. Le rock progressif, le hard rock, le folk rock, le punk, la new wave, avec des groupes comme the Clash, Ultravox, the Pretenders, the Police, the Cure, Joy Division, the Damned, Generation X, Siouxsie and the Banshees, and the Sex Pistols.

Personnellement, c’est une des premières choses que j’ai voulu faire à Londres, et je suis tombée totalement accro. J’allais donc très souvent au Marquee. Je me faisais ma petite virée tranquille, au moins 3 fois par mois. Quel pied ! Des concerts de folie ! La salle est petite et l’ambiance est au top ! Enfin, c’était, car aujourd’hui, je ne sais pas du tout ce qu’il en est. Si vous savez quelque chose…
Ah, la culture musicale anglaise, c’est quand même dingue.
En tout cas, ma photo est de mauvaise qualité, mais je vois sur Google images qu’il n’y en a pas de vraiment jolies et de bonne qualité, donc tant pis. Pour moi, le MARQUEE, c’était juste énorme !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *